Identification

Mot de passe perdu ? S'inscrire



 

Découvrez les photos de cette 13e édition dans la Galerie

La 13ème Convention EEB a eu lieu le 11 octobre 2016 à Paris (8 Valois) et a été consacrée au
« Décryptage énergétique et environnemental du bâtiment de demain »
à travers les témoignages des experts et des grands témoins.

La loi de la transition énergétique pour la croissance verte se met en place et l’automne sera riche en nouveaux textes réglementaires pour aboutir à des bâtiments économes en énergie et en ressources, plus environnementaux, plus efficients et au confort durable. L’équilibre entre l’économie, l’énergie et l’environnement restant toujours difficile à interpréter et à prouver.

Dans le résidentiel existant, les derniers textes publiés concernant les travaux embarqués avec l’obligation d’isolation thermique en cas de travaux lourds sur les façades et toitures, la répartition des frais de chauffage dans le collectif, les évolutions du CITE et de la démarche RGE font débat. Prochainement la nouvelle approche de la rénovation thermique par éléments va bousculer les habitudes pour arriver à un nouvel équilibre. Cependant si les travaux d’amélioration sont indispensables, le comportement confort des usagers et l’impact de la maintenance des équipements et du bâtiment sont primordiaux pour assurer à un résultat pertinent.

Dans le résidentiel neuf, les différents travaux sur la Performance Environnementale du Bâtiment Neuf PEBN vont aboutir à l’expérimentation du nouveau label France Énergie Carbone ou BEPOS. Un nouvel équilibre à maîtriser pour la consommation d’énergie primaire et réduire l’empreinte Carbone et en CO2 du bâtiment à la fois à la construction et durant la vie du bâtiment sur 50 ans. La méthode de calcul THBCE de la RT 2012 évolue avec de nouveaux indicateurs, des compléments qui sont parfois difficile à interpréter et intégrer. Le calcul de l’empreinte CO2 reste à préciser. Une nouvelle donne qui va être associée et aidée par l’augmentation du gabarit de construction jusqu’à 30 %. La maîtrise du confort des usagers sera également au rendez-vous avec un nouvel indicateur de confort d’été, le suivi des consommations avec le carnet numérique et donc une maintenance plus pertinente.